Alzheimer : sais-je réduire mon risque ?

La maladie d’Alzheimer est très connue. Mais on parle très peu de la manière dont on peut diminuer les risques d’en être atteint. Et pourtant, les recherches ont montré qu’il était possible de diminuer considérablement les risques de souffrir de la maladie d’Alzheimer … J'ai fait le test pour savoir si ma manière de vivre est bénéfique pour mon cerveau !
Je connais quelques informations sur la prévention de la maladie d’Alzheimer, mais pas suffisamment pour faire le maximum pour ma santé. C’est dommage, car si j'ai répondu à ce test, c’est que le sujet m'intéresse.
Il est extrêmement intéressant de mener un mode de vie anti-Alzheimer, car il prévient aussi les infarctus, AVC et cancers ! Je puis compléter mes connaissances en lisant un livre sur le sujet : « Prévenir Alzheimer, cancer, infarctus » aux éditions livre de poche par les Dr Catherine Solano et Philippe Presles.
Voici des explications plus précises aux questions du test :
- L’hypertension artérielle multiplie par 6 le risque de maladie d’Alzheimer. Autrement dit, si je ne soigne pas mon hypertension, mon cerveau en subit les conséquences. Le traitement par antihypertenseur a prouvé son effet en prévention de la maladie d’Alzheimer.
- L’exercice physique est essentiel pour prévenir la maladie d’Alzheimer : On sait par exemple que 3 km de marche quotidienne diminue de moitié le risque de maladie d’Alzheimer chez l’homme…
- Le tabagisme double le risque de survenue de la maladie d’Alzheimer, et peut même le tripler chez les gros fumeurs.
- Les graisses de type oméga-3 participent à la prévention de la maladie d’Alzheimer. L’huile de colza est l’huile d’assaisonnement la mieux adaptée pour cet apport, avec l’huile de noix. L’huile de tournesol est à éviter et l’huile d’olive n’a pas d’effet néfaste, mais pas d’effet bénéfique non plus en prévention de la maladie d’Alzheimer.
- Bien traiter un cholestérol trop élevé est essentiel dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. Cela tombe bien, c’est tout aussi important pour la prévention des infarctus et AVC.
- Le curcuma, associé au poivre noir semble être capable d’agir sur la désagrégation des plaques amyloïdes impliquées dans la maladie d’Alzheimer.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site