Farniente = Liberté

Oui, je savoure ces moments délicieux où je m'autorise à ne rien faire. Ce sentiment de liberté totale me ravit. Faire ce que je veux quand je veux ! J'aspire à cela toute l’année et lorsquarrivent les vacances, je sais que c’est enfin possible. Je retrouve mon âme d’enfant le dernier jour d’école. Je respire à pleins poumons comme si le reste du temps il me manquait un peu d’oxygène. Ne rien faire n’est pas mon objectif prioritaire mais l’idée de pouvoir rester le nez au vent sans avoir de comptes à rendre à personne me donne des ailes.

N’aurais-je pas l’impression de subir trop de contraintes dans ma vie ? Comme si on m'imposait des choix qui ne me correspondaient pas vraiment. Derrière cette soif de liberté, se cache peut-être une difficulté à prendre réellement ma vie en main ?

Essayer de me fixer des objectifs qui correspondent non seulement à mes attentes mais qui prennent aussi en compte mon plaisir personnel.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×